Les porte de l'au-delà

Inscrivez-vous à notre newsletter

@tousdroitsréservés @lesportesdelaudela siren 883281057

Education de enfants : le tact

12/02/2024

Education de enfants : le tact

Education des enfants : le tact

Les méthodes doivent être étudiées en accord avec les conditions mentales et émotionnelles de l'apprenti. Les connaissances ne doivent pas être assimilées par les processus répétitifs mais par la motivation apportée par la propre découverte..

L’âme occupe un corps qui empêche la manifestation de ses potentialités. Il faut s’adresser à l’individualité immortelle, avec le moyen de communication adéquat selon l’esprit.

On ne doit pas recourir à la force physique pour l’éducation, mais on doit rester toutefois énergique : ...Toute la question réside à pouvoir expliquer sans expression de personnalisme, sans porter préjudice, mais avec suffisamment d’énergie pour que l’erreur ou le détachement du bien ne l’emporte pas. En ce que concerne les procédés d’éclaircissements ils ne doivent pas concourir à la force physique quelque soit la situation, ils doivent juste démontrer les nuances d’énergie requises pour la circonstance, variant en conformité avec les événements et avec un fondement basé sur le bien général.

 

Les coups et les punitions ne sont pas des moyens adéquats de communication avec les enfants, ils sont plus ressentis comme avilissants.

On ne doit pas recourir aussi aux discours moralisateurs interminables, mais aider l’enfant à trouver en lui les ressources dont il a besoin pour se corriger....Les discours moralisateurs, les argumentations profondes, les litanies interminables peuvent ne pas être compris. L’enfant capte plus les émotions qui sont derrière les paroles et que l’on essai de leur cacher.

 

La peur de la punition peut empêcher l’enfant de faire la même erreur mais, elle ne va pas l’aider à trouver la motivation pour rechercher le chemin de l’amour.

L’éducateur qui a du tact n’a pas besoin d’arriver aux moyens extrêmes dans ses relations avec l’enfant. Il saura trouver le chemin pour amener l’enfant à vouloir agir de façon a être bien avec sa conscience.

Il comprendra que l’enfant n’est pas parfait comme lui même et que son irritation est une conséquence de ses propres difficultés intérieures et qu’il devra contrôler ses propres impulsions.