Les porte de l'au-delà

Inscrivez-vous à notre newsletter

@tousdroitsréservés @lesportesdelaudela siren 883281057

L'Histoire de Stella.

08/02/2024

L'Histoire de Stella.

L'Histoire de Stella.

L'histoire suivante a été rapportée par Edgar Cayce, célèbre médium américain, qui 
a vécu entre 1877 et 1945.
Stella Kirby, une dame sympathique, tranquille et un peu timide, a toujours eu une 
vie difficile, surtout lorsque, pour des raisons conjugales et financières, elle a du éduquer 
sa fille unique à ses frais. Des amis lui avaient alors conseillé de travailler comme 
infirmière.
Quelque temps plus tard, Stella a rencontré une famille riche qui cherchait quelqu'un 
pour s'occuper d'un parent infirme. En réglant les conditions de travail, il a été stipulé que 
Stella recevrait un bon salaire et un local pour habiter avec sa fille, dans une partie dédiée 
de la résidence de ses employeurs.
La première fois que Stella vit l'infirme dont elle devait s'occuper, elle a failli 
s'évanouir tellement elle fut choquée par sa situation. C'était un homme de 57 ans, dans 
un état de retard mental complet. Son lit était entouré d'une cage en fer. Le malade restait 
assis tout au long de la journée, en déchirant ses habits ; il refusait de s'alimenter, se 
maintenait en permanence dans un état immonde par le manque de contrôle de ses 
fonctions physiologiques ; le regard était vague, perdu ; le manque d'expression dans la 
parole indiquait qu'il n'avait pas la moindre conscience de ce qui se passait autour de lui.
Reprenant courage, Stella entra dans la cage pour prendre soin du patient, mais 
dans les conditions qui régnaient, elle se sentit mal et courut vers la salle de bains, 
n'arrivant pas à contrôler ses nausées. Envahie par un sentiment d'angoisse et de 
découragement, elle imagina que la tâche pouvait être au-dessus de ses forces.
Cependant, en recherchant de l'aide auprès des guides spirituels, par l'intermédiaire 
de la médiumnité d'Edgar Cayce, ces derniers expliquèrent (…) qu'à deux reprises déjà 
dans le passé, les chemins de Stella et de cet homme s'étaient rencontrés. En Égypte, 
elle avait été son fils ; cependant, le dégoût qu'elle avait ressenti envers lui provenait 
d'une existence au Moyen Orient, dans laquelle il était un riche philanthrope, mais qui 
menait une vie de libertinage, dans une espèce de harem, où il pratiquait des abus de 
toutes sortes. Stella avait été alors l'une des malheureuses qui devait se soumettre à ses 
caprices. 
(*) Les retrouvailles entre les deux dans cette réincarnation visaient à un pardon 
mutuel, et à un rajustement devant la Loi Divine.
Stella reçut par Cayce le conseil que, en sachant agir avec affection, le malade allait 
répondre à ses soins. Elle devait donc aimer l'infirme, disposée à réparer le passé 
malheureux. L'abandonner ne serait pas (…) une solution, parce que le lien entre eux 
deux serait suspendu, et envahirait les existences futures. Stella n'avait jamais entendu 
parler de réincarnation. Cayce lui dit encore que dans une autre existence en Palestine, 
elle avait pris soin d'enfants handicapés, et ainsi, qu'elle avait donc les compétences pour 
travailler auprès de ce patient. Elle revint au travail son courage renouvelé, et comprenant 
mieux ses problèmes. Pour résumer l'histoire : le pauvre homme a effectivement pu 
bénéficier du traitement attentif de Stella ; il a recommencé à s'alimenter spontanément, à 
se laver et à s'habiller. Il suivait Stella d'un regard pacifique, sans la perdre de vue une 
seule minute. (*)
(*) Herminio C. Miranda. Reencarnação e Imortalidade. Chap. 21. (Histoire adaptée).