Les porte de l'au-delà

Inscrivez-vous à notre newsletter

@tousdroitsréservés @lesportesdelaudela siren 883281057

Comment les Esprits peuvent-ils intervenir dans notre monde ?

25/09/2023

 Comment les Esprits peuvent-ils intervenir dans notre monde ?

Les Esprits ne sont pas des êtres immatériels. Ils sont composés d’une âme et d’un corps semi-matériel, appelé périsprit. La matière qui compose ce corps est si subtile pour nous qu’il nous semble difficile de l’appréhender comme de la matière. C’est au moyen de ce corps que les Esprits peuvent se manifester dans le monde matériel

L'idée que l'on se forme des Esprits rend au premier abord le phénomène des manifestations incompréhensibles. Ces manifestations ne peuvent avoir lieu que par l'action de l'Esprit sur la matière ; c'est pourquoi ceux qui croient que l'Esprit est l'absence de toute matière se demandent, avec quelque apparence de raison, comment il peut agir matériellement. Or, là est l'erreur ; car l'Esprit n'est pas une abstraction, c'est un être défini, limité et circonscrit. L'esprit incarné dans le corps constitue l'âme ; lorsqu'il le quitte à la mort, il n'en sort pas dépouillé de toute enveloppe. Tous nous disent qu'ils conservent la forme humaine, et, en effet, lorsqu'ils nous apparaissent, c'est sous celle que nous leur connaissions.

 

Il y a en l'homme trois choses ;

1° l'âme ou Esprit, principe intelligent en qui réside le sens moral ; 

2° le corps, enveloppe grossière, matérielle, dont il est temporairement revêtu pour l'accomplissement de certaines vues providentielles ;

3° le périsprit, enveloppe fluidique, semi-matérielle, servant de lien entre l'âme et le corps.

 


Le périsprit n'est point une de ces hypothèses auxquelles on a quelquefois recours dans la science pour l'explication d'un fait ; son existence n'est pas seulement révélée par les Esprits, c'est un résultat d'observations.
La nature intime de l'Esprit proprement dit, c'est-à-dire de l'être pensant, nous est entièrement inconnue ; il ne se révèle à nous que par ses actes, et ses actes ne peuvent frapper nos sens matériels que par un intermédiaire matériel. L'Esprit a donc besoin de matière pour agir sur la matière. Il a pour instrument direct son périsprit, comme l'homme a son corps ; or son périsprit est matière, ainsi que nous venons de le voir.
Toutefois, le périsprit est composé d’une matière différente de celle que nous connaissons, qui échappe à nos sens et à nos instruments. Pour pouvoir intervenir dans le monde matériel, les Esprits ont besoin de puiser, dans l’environnement où ils veulent se manifester, un type de fluide appelé fluide vital, dont ils sont eux-mêmes dépourvus.
Ce fluide vital imprègne tous les êtres vivants, il est le lien entre la matière et l’esprit ; certaines personnes appelées médiums sont capables d’extérioriser leur fluide vital et de le rendre disponible. En combinant celui-ci avec leur périsprit, les Esprits peuvent « animaliser » des objets et les faire se déplacer selon leur volonté. Cette combinaison est toutefois difficile car les vibrations du fluide utilisé par l’Esprit doivent être en résonance avec les propres vibrations de son périsprit.


En résumé, il suffit qu’un Esprit recueille une quantité d’énergie physique libérée consciemment ou involontairement par un homme ou une femme ; qu’il s’accorde sur les vibrations de cette force organique, pour être à même, dans une certaine mesure, d’agir à nouveau sur le plan matériel et manifester sa présence et sa personnalité : c’est ce qu’on appelle des manifestations à effets physiques.
L’Esprit peut agir directement, avec son périsprit, sur le périsprit d’un Esprit incarné ; cela implique que les vibrations des deux périsprits soient de vibrations équivalentes. Cette action se traduit par des inspirations, des suggestions, des réflexes, etc.… c’est ce qu’on appelle des manifestations à effets intelligents.
Envisagée de cette manière, l'action de l'Esprit sur la matière se conçoit facilement ; on comprend dès lors que tous les effets qui en résultent rentrent dans l'ordre des faits naturels, et n'ont rien de merveilleux. Ils n'ont paru surnaturels que parce qu'on n'en connaissait pas la cause ; la cause connue, le merveilleux disparaît, et cette cause est tout entière dans les propriétés semi-matérielles du périsprit. C'est un nouvel ordre de faits qu'une nouvelle loi vient expliquer.